Back home

LKB and Associates
LKB Schools

LKB Schools

References
Background

 
 Archives de Lignes de Coeur Partagées

June 2009: To Fly or Not to Fly – is that really a question?

Pas très envie de répondre de façon humoristique à cette tragédie.. Fana d'aviation depuis l'enfance, pilote d'aéroclub pou r mes loisirs, quelques dizaines de vols par an depuis...40 ans et pour la première fois une angoisse.

Oui l'avion est sur, mais la statistique Nb de passagers / millions de Km parcourus est "un peu frauduleuse" car le dénominateur de la fraction est très grand et minimise le quotient.

Les accidents de voiture ont lieu sur des trajets plus courts (à quand Paris Melbourne par autoroute ??) ce qui fait arithmétiquement remonter le quotient en défaveur de l'auto.

Mais si l'on produit une stat liée au nombre d'accidents par rapport au nombre de déplacements, je pense que nous aurons des résultats différents

bon W.E.
-JM


Merci beaucoup pour cette réponse Jean-Marie et oui quand on connait de l'intérieur mes commentaires doivent sembler très léger et insensible - loin de ca mais j'avoue mon focus était plutôt flying in general. Mes excuses et merci pour l'info regardant les statistiques. Bon weekend a toi aussi


Lynne,

Je te rassure aucune sensation de légèreté ni d'insensibilité par rapport à ton analyse.

Simplement moi qui d'habitude gère les difficultés grâce à un peu d'humour (pas toujours léger ou de bon goût) me sens cette fois un peu sonné par cet événement

Biz et bon WE
-JM


Comment je vole, Lynne ? Beaucoup de souvenirs.

Merci de ce délicieux message mettant en scène la petite Lynne raflant tout sur son passage, et en faisant un mémo, tu n'as pas changé ! ;o)

Donc, premier vol il y a 50 ans pour l'Irlande sur Aer Lingus, où je devais retrouver à Dublin l'ancienne gouvernante anglaise de mes cousins, que je n'avais pas vu depuis que j'avais 6 mois : ils m'ont dit : tu la reconnaîtras, eh bien oui : grand manteau, grande dents, grand chapeau, grands pieds, c'était elle ! C'est vrai que les aéroports étaient moins fréquentés à l'époque et que je n'ai rien piqué dans l'avion. Et le dernier Ryan Air, encore les irlandais : des passagers stressés, peur d'avoir à payer quelque chose, de ne pas monter, de ne pas descendre, un autobus, quoi. Impossible de piquer quoi que ce soit ; tout est payant, sauf les toilettes, pour le moment. Quel changement.

Je vous souhaite à toutes et tous de très bonnes vacances.
- chrm


Bonjour Lynne & Béatrice,

Merci pour cet article "Voler ou ne pas voler" ; il m'évoque bien sûr le mythe d'Icare, et plus concrètement, que les verbes "voler" [se soutenir et se déplacer dans l'air au moyen d'ailes] et "voler" [prendre ce qui appartient à quelqu'un contre son gré ou à l'insu de] sont de la même racine latine volare...

Est-ce donc qu'on risque de se faire voler sa vie en volant ? Comme tu le dis, Lynne, pas plus qu'avec n'importe quel moyen de locomotion. Et si autrefois, on risquait moins de se faire contrôler avant d'entrer dans l'engin, on risquait tout autant l'usure des matériaux, la faille humaine, l'inexplicable...

Je volerai en juillet ... avec ou sans appréhension ?

Bises,
-Viviane

 

  Pour les mois de

janvier 2010

décembre 2009

novembre 2009

août 2009

juillet 2009

juin 2009

 


Retourner aux partagées sur les
« Heartlines »

Retourner aux « Heartlines »

 

 

Version française Version française
 
Top
     

Copyright LKB 2002-2007 - Designed by SmartPixel
• Lynne Burney
• LKB - Le Réseau
• Coaching en entreprise
• Facilitation du travail d'équipe ou groupe en entreprise
• Formation sur mesure en entreprise
• Clients
• D'autres récits de succès
• Demande de contact
• Coaching Individuel
• CLEAN Coaching
• Coaching d'équipe
• Supervision pour les coaches
• Evaluation de Programme
• Coach Community
• Calendrier - Inscriptions
• Témoignages
• Demande d'information
• Les préférés de LKB
• Coach Club
• Lignes de Coeur Partagées